l'actualité

Activités Subaquatiques de Marignane

Promenade/Randonnée du dimanche 07 Mars 2021 : Tour nord du plateau de Vitrolles "Plateau du Grand Arbois" 

Nous avons fait 21 km en 7h30, soit une vitesse moyenne de 2,8 km/h. Un dénivelé de 400 m et une altitude comprise entre 135 et 233m.

Nous avons croisé :
  • quelques Orchidées "Ophrys fusa", de nombreuses "Barlie de Robert"
  • des Viornes couvertes de fleurs blanches
  • des Argélas (Ajoncs) jaune or
  • du romarin en fleur et odorant 
  • des Narcisses
  • Pervenche bleu éclatant
  • de nombreuses traces de sanglier (empreintes et bauges)
  • quelques laisses de renard
Nous avons apprécié le génie agricole et bâtisseur de nos anciens en longeant des kilomètres de bancaous, (terrasses) en pierres sèches permettant d'épierrer les champs, de niveler les sols pour permettre aux chevaux de tracter les charrues, mais aussi de casser le dynamisme de l'eau de pluie, de stopper l'érosion, d'améliorer la pénétration de l'eau dans le sol pour enrichir les nappes phréatiques, d'offrir des habitats à une petite faune (il serait judicieux d'entretenir ces constructions).
 
Nous avons admiré :
  • La grosse ferme du Jas d'Arbaud, aujourd'hui plus maison dortoir que ferme agricole. Son difficile approvisionnement en eau, qui vient d'être résolu par la construction d'un bassin moderne sur les hauteurs surplombantes alimentant la commune de Rognac
  • Les ruines de la ferme de Mion avec ses sources, son système de drainage souterrain construit en pierres sèches et en forme de tunnel vouté, son grand bassin de réserve d'eau, sa grande bergerie, son étable, son écurie, son poulailler. De nombreuses ruches et leurs habitantes ont remplacé les anciens animaux de la ferme
  • Les ruines de la ferme de Vautubière construite sur une petite hauteur avec son puits et son abreuvoir, mais on n'a pas pu accéder à la source car la végétation nous l'a interdit. Ici aussi les ruches ont investi la place
  • La bâtisse du domaine de Meyne qui se dégrade inexorablement. Elle possède un beau  pigeonnier, un grand abreuvoir pour désaltérer le troupeau de moutons, un grand "cochonnier" (porcherie) un poulailler et comme il se doit un puits
Nous avons longé le canal de Marseille construit à partir de 1836 suite à une épidémie de "choléra" à Marseille. nous avons apprécié le travail pour percer les tunnels dans la roche des collines. Nous avons découvert le système de bornage du canal réalisé anciennement en bornes de pierre supportant une jolie plaque moulée en fonte supportant des inscriptions en relief, puis deux nouveaux systèmes modernes mais bien moins artistiques, un en inox l'autre "peint en rouge sur plaques blanches". Nous avons aperçu l'aqueduc de Roquefavour et évoqué l'histoire "camp de Marius" lié à la bataille de Pourrières en 102 Av. J.C.

Pascal et Robert G

Actualités

Clôture de la session BIO 2020-2021

Clôture de la session BIO 2020-2021

Fin des formations BIO de cette saison

Plongées BIO en 2021 pour ASM

Plongées BIO en 2021 pour ASM

C'est enfin la reprise des plongées BIO pour l'ASM

Première plongée sur la Côte Bleue de la saison 2021

Première plongée sur la Côte Bleue de la saison 2021

Une bonne visibilité et une belle plongée sur la Côte Bleue, à Méjean !

SORTIE BIO 23 janvier 2021

SORTIE BIO 23 janvier 2021

Le site de La Couronne hier et aujourd'hui

PARTENAIRES